Le refuge de la S.P.C.A. de l'Outaouais prend en charge tous les animaux dans le besoin, errants, abandonnés, blessés et ceux dont les propriétaires ne sont plus en mesure de garder. Ces chats et ces chiens bénéficient donc de la chance d'être réclamés par leur propriétaire ou d'être adoptés par une nouvelle famille.
 
Les animaux errants sont gardés au refuge dans des conditions sanitaires très élevées pour une période minimum de garde d'au moins 3 à 5 jours ouvrables (ou selon la période prescrite par la réglementation municipale), à moins que l’animal ne soit réclamé ou que sa condition physique exige qu'il soit euthanasié à des fins humanitaires. Une fois la période d’attente terminée, la S.P.C.A. de l'Outaouais prendra toutes les mesures nécessaires et humanitaires pour le bien-être de l'animal, ce qui comprend une évaluation complète de son comportement, de son âge et de sa santé globale, en vue de déterminer s'il peut être placé à l'adoption ou non.
 
Ce travail est exigeant pour l’équipe de santé de la S.P.C.A. de l’Outaouais qui doit évaluer quotidiennement la capacité de garde du refuge ainsi que l’état de santé, trop souvent précaire, des animaux. De plus, une sélection rigoureuse doit être effectuée pour tout animal transitant par notre refuge et tout ceci dans le seul et unique but d’éviter une surpopulation ou une contamination générale de certaines maladies.
oIl peut parfois arriver que des soins de médecine vétérinaire ou des premiers soins doivent être prodigués aux animaux blessés acheminés au refuge. Tous les animaux de compagnie retrouvés morts y sont également emmenés afin de déterminer si l’animal a été déclaré perdu par son propriétaire.
 
Enfin, le refuge de la S.P.C.A. de l'Outaouais propose un service de quarantaine, pour les animaux mordeurs, à peu de frais. Bien que l'on recommande que cette quarantaine se passe dans son milieu habituel de vie, les propriétaires préfèrent parfois ne pas garder l’animal à la maison pour des raisons de sécurité. Tous les cas de morsure devront obligatoirement être déclarés par notre équipe à l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) afin de déterminer s’il y a présence de rage.
Famille d'accueil
Nous avons besoin
de votre aide!
Faites un don


Inscrivez-vous à notre
infolettre